Métier d’électrotechnicien

L’électrotechnique est une discipline à débouchés multiples. La durée de l’étude qui offre accès au métier est relativement courte et il existe de multiples perspectives d’évolution, ce qui permet d’envisager une hausse progressive du salaire. Parfois confondu avec le métier d’électricien, celui de l’électrotechnicien est pourtant différent.

Fiche métier : Quelles sont les missions d’un électrotechnicien ?

L’électrotechnicien ou électronicien est un professionnel qui possède des compétences techniques liées à l’électronique.

métier électrotechnicien

Grâce à ses compétences en électrotechnique, il peut intervenir dans des projets d’étude et de conception. Ce genre de mission consiste à élaborer le schéma des composants électroniques d’un appareil ou d’un équipement. Ce spécialiste de l’électrotechnique se charge ensuite des différents tests à l’issue desquels il rédige l’ensemble des documents permettant de procéder à une fabrication conforme aux normes.

Lorsque la chaîne de production est lancée, c’est l’électronicien qui se charge de mettre les cartes électroniques en place et de vérifier qu’elles soient correctement raccordées.

Le savoir-faire du technicien en électronique lui permet de proposer des services d’installation. Il assure également une mission liée à la maintenance et aux réparations. Ses domaines de compétences sont extrêmement vastes : systèmes d’alarme, fours à micro-onde, électronique automobile, automatismes, appareils médicaux…

Au besoin, l’électronicien peut intervenir en vue de proposer des solutions liées à l’amélioration de produits électroniques.

Quelles formations pour devenir électrotechnicien ?

L’emploi de technicien en électrotechnique est accessible au bout d’une étude de 2 ou 3 ans après le Bac.

Cependant, l’apprentissage peut commencer plus tôt en vue d’obtenir un diplôme de niveau 3 suivant la certification RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle). L’étudiant a notamment le choix entre le BEP métiers de l’électrotechnique et le CAP en préparation et réalisation d’ouvrages électriques.

Dans l’optique d’assimiler des connaissances et compétences supplémentaires et donc de gagner un salaire plus conséquent, les études peuvent viser un diplôme de niveau 4, autrement dit un bac pro ELEEC (Bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants). Les mentions Bien et Très bien au bac pro simplifient la poursuite du cursus d’apprentissage.

L’accès au métier peut également se faire après obtention d’un BTS électrotechnique ou d’un diplôme équivalent comme le DUT génie électrique et informatique industrielle option électrotechnique et électronique de puissance ou encore un BMS en fabrication.

Il est toujours possible de pousser la formation plus loin. Le parcours classique se poursuit vers une licence professionnelle, voire un diplôme d’ingénieur.

Bien entendu, les études et formations doivent être choisies en fonction du type de mission que le technicien souhaite mener.

Les opportunités sont nombreuses dans un contexte où les domaines d’application de l’électrotechnique ne cessent de se multiplier. En parallèle, les niveaux de recrutement ne cessent de s’élever. C’est parce qu’on attend d’un électronicien qu’il soit capable d’anticiper et de suivre les progrès. A cet effet, les formations visant la spécialisation ne sont pas à exclure du parcours d’études.

Quel est le salaire d’un électrotechnicien ?

Le salaire est soumis à variation. Les novices commencent avec des revenus mensuels d’environ 1 230€, soit 14 760€ par an. Les électrotechniciens qui commencent avec des diplômes de niveau supérieur peuvent toutefois gagner plus. En outre, l’expérience permet de faire évoluer les revenus. Les techniciens expérimentés peuvent ainsi gagner près de 3 200€ par mois, soit 38 400€ de revenus annuels.

electrotechnicien

L’évolution de carrière est prometteuse. En effet, l’électronicien peut envisager d’accéder au poste de chef d’équipe à mesure qu’il accumule les connaissances et les expériences. Il peut également s’orienter vers le poste de technico-commercial s’il possède une grande aisance relationnelle. Les électrotechniciens peuvent aussi évoluer vers un emploi lié à l’encadrement, au service après-vente ou devenir chargé d’affaires.

Plus il progresse, plus les opportunités se multiplient. Il est donc courant qu’un salarié décide de reprendre une entreprise ou de créer la sienne en toute indépendance.

Précisons que d’autres possibilités sont envisageables, ce qui influencera automatiquement le montant des revenus perçus.

Comment trouver un emploi dans l’électrotechnique ?

Les offres d’emploi sont extrêmement nombreuses. Malgré tout, il faut s’assurer que le recruteur est sérieux et que les missions s’accordent vraiment à votre profil. Vous gagnerez du temps en vous adressant à une agence d’intérim spécialisée dans les métiers techniques. Certes, ces agences proposent essentiellement du travail temporaire. Cependant, elles possèdent un très vaste réseau qui leur permet de vous mettre en relation avec des entreprises fiables. En outre, les missions de courte durée au sein de différentes structures vous offrent l’opportunité de développer votre savoir-faire et donc d’étoffer régulièrement votre CV.

En vous inscrivant auprès d’une agence d’intérim, pensez à bien détailler votre profil afin que l’équipe qui étudie votre candidature puisse identifier les offres qui vous correspondent. La zone géographique d’intervention, la fourchette salariale, le type de missions que vous pouvez prendre en charge… constituent des critères permettant à l’agence de sélectionner des propositions pertinentes.

La profession d’électronicien est en constante évolution et un bel avenir lui est promis. Pour y accéder, sélectionnez soigneusement un cursus de formation qui s’accorde à vos objectifs. Une fois votre diplôme en poche, vous pourrez facilement trouver un poste en passant par une agence d’intérim qui inclut l’électrotechnique dans ses domaines d’intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *